Question
Un investisseur hésitait à souscrire à des actions nouvelles émises par une société, dans le cadre d'une augmentation de capital, au prix d'émission de 30 €. Il souhaitait une rentabilité minimale de 10%. Il décide finalement de souscrire à cette augmentation de capital. Un an plus tard, il reçoit un dividende de 2 € par action et la valeur d'une action est estimée à 32 €. Le taux de rentabilité annuel minimale que souhaité par l'investisseur a-t-il été atteint ?
Votre réponse
(A)
(B)
(C)