Question
Peut-on parler de « légalité » de la révolte ?
Votre réponse
(A)
(B)